LA PARISIENNE – Les risques d’allergies au bouleau sont classés de moyen (jaune) à élevé (orange) sur une large partie de la France.

Alerte aux pollens de bouleau

 

28 mars 2014, 18h07

 

 

En France, environ 30% de la population adulte et jusqu’à 20% des enfants seraient allergiques à des pollens. (LP/Jean-Baptiste Quentin.)

Les pollens de bouleau, redoutés par de nombreux allergiques, sont arrivés sur une grande moitié est de la France, avec leur cohorte de rhinites et de conjonctivites, a annoncé ce vendredi le Réseau national de surveillance aéorobiologique (RNSA).

«Que ce soit ce weekend avec le retour passager du beau temps ou la semaine prochaine, le risque allergique lié au pollen de bouleau sera élevé sur l’Est et moyen sur la moitié Ouest», indique le RNSA dans son bulletin hebdomadaire.

Les pollens de cyprès, toujours présents sur le pourtour méditerranéen, seront par contre en baisse dans les jours à venir, tandis que les pollens de platane «se réveillent» sur la Côte d’Azur «avec un risque associé déjà moyen».

La pollution modifie la sensibilité

Les allergiques aux pollens de peuplier, frêne, saule et charme pourront encore souffler un peu, ces arbres étant encore en pollinisation, mais les allergiques aux pollens de graminées devront commencer à faire attention de la Bretagne à la Méditerranée.

Le RNSA met par ailleurs en garde contre les épisodes de pollution atmosphérique, qui, «en modifiant la sensibilité au pollen, risquent de provoquer des symptômes à un plus grand nombre d’allergiques».

Les risques d’allergies au bouleau sont classés de moyen (jaune) à élevé (orange) sur une large partie de la France.

 

De plus en plus d’allergies depuis 20 ans

Les pollens présents dans l’air peuvent provoquer des réactions allergiques qui varient en fonction du type et de la quantité émise, et semblent en augmentation depuis 20 ans.

En France, environ 30% de la population adulte et jusqu’à 20% des enfants seraient allergiques à des pollens, selon un rapport qui vient d’être publié par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses).

LeParisien.fr